Festival de Woodstock de 1969. Photo de Ric Manning
Flux d'actualités

Woodstock : cinquante ans après

Woodstock n’est plus dans le cœur et l’esprit des jeunes d’aujourd’hui.

Il y a cinquante ans, en août 1969, un demi-million de personnes se sont réunies pendant trois jours sur une ferme laitière de 600 acres à Bethel, New York, pour célébrer la paix, l’amour et la musique. L’événement est devenu connu sous le nom de « Festival rock de Woodstock ». Le festival est devenu célèbre dans le monde entier après un album de musique de film et un documentaire primé du même nom. Pendant les quatre jours du festival, près de trente groupes et musiciens se sont produits au Festival de Woodstock, dont Ravi Shankar, Joan Baez, Jimi Hendrix, Santana, The Grateful Dead, The Who, Jefferson Airplane, Joe Cocker et plusieurs autres. Malgré les célèbres absents comme Led Zeppelin, Bob Dylan et Simon et Garfunkel, Woodstock est devenu un symbole de la contestation contre la guerre au Vietnam et du mouvement mondial de contre-culture.

Contrairement aux jeunes d’aujourd’hui qui pensent en termes d’argent et d’emploi et deviennent de plus en plus conformistes et complaisants, les jeunes des années 1960 se sentent frustrés et rejetés par les systèmes sociaux et politiques de leur époque. Dans la société américaine en particulier, les jeunes sont dégoûtés par les lois Jim Crow dans le Sud et les assassinats du mou

Lecture réservée aux abonnés : L'indépendance d'Esprit, c'est grâce à vous !