Dans le même numéro

Introduction. Culture numérique : l’adieu au corps n’a jamais eu lieu

mars/avril 2009

#Divers

Comment appréhender le temps actuel – l’époque des médias ubiquitaires, des bornes wi-fi fleurissant dans nos cités, des adolescents vouant leurs nuits aux jeux vidéo en réseau, des aînés partageant les photos des vacances sur Flickr.com ? C’est William Gibson, poète de la science-fiction et (selon ses propres dires) « inexcusable » inventeur de la notion de cyberespace, qui nous fournit une clé de lecture très pertinente. Il y a quelques années à peine, explique-t-il dans son dernier opus, les ordinateurs existaient « dans le monde » : tout comme la télévision, la radio ou le téléphone, ils n’étaient que les objets d’une réalité qui les entourait. Maintenant, c’est eux qui « entourent le monde » (comprise the world1). Si nous avons pu nous bercer dans la douce illusion que les artefacts numériques étaient des outils parmi tant d’autres, aujourd’hui cette illusion s’est dissipée.

Comment habiter cet espace insolite mais déjà familier, constitué en même temps d’information pure et de matière sensible ? Avec quel corps évoluer dans ce nouveau contexte ? Parce que force est de le reconnaître : malgré les an

Lecture réservée aux abonnés : L'indépendance d'Esprit, c'est grâce à vous !

Antonio Casilli

Maître de conférences en humanités numériques à Télécom ParisTech et chercheur au Centre Edgar-Morin de l’EHESS. Ses recherches portent principalement sur la politique, la santé et les usages informatiques. Il a mené plusieurs terrains d’enquête internationaux (notamment aux EU, en Chine et au Brésil). Depuis 2009, il coordonne des projets de recherche sur les réseaux sociaux en ligne, la santé et…

Dans le même numéro

Nouveaux outils numériques, nouveaux usages en ligne
Culture numérique : l'adieu au corps n'a jamais eu lieu
Livre, journalisme, images : les effets du virtuel
Sociabilité et participation : l'internaute médiateur