Dans le même numéro

Le piège des alternatives

par

Esprit

mai 2019

#Divers

Il y a bien longtemps que les grands récits idéologiques du xxe siècle ne structurent plus ni notre vie politique ni notre débat public. Elles paraissent loin désormais les élections à la faveur desquelles on choisissait naturellement un «camp», qui désignait à la fois une affiliation politique stable et une manière de se situer sociologiquement, d’embrasser une certaine vision du monde et des rapports sociaux. Par comparaison, c’est le terme de «désintégration» qui paraît qualifier notre moment politique : désintégration des logiques d’appartenance politique ; désintégration des corpus idéologiques en présence.

Pourtant – et paradoxalement –, la campagne des élections européennes a vu réapparaître, en France comme chez nos voisins, une tentative de structurer des «camps» et la nécessité de choisir, à travers eux, une vision de l’avenir. Qu’on oppose le «populisme» au «progressisme», du c&oc

Lecture réservée aux abonnés : L'indépendance d'Esprit, c'est grâce à vous !

Esprit

Dans le même numéro

Loin d’être neutres, les entreprises technologiques de la Silicon Valley portent un véritable projet politique. Pour les auteurs de ce dossier, coordonné par Emmanuel Alloa et Jean-Baptiste Soufron, il consiste en une réinterprétation de l’idéal égalitaire, qui fait abstraction des singularités et produit de nouvelles formes d’exclusions. Ce projet favorise un capitalisme de la surveillance et son armée de travailleurs flexibles. À lire aussi dans ce numéro : perspectives, faux-semblants et idées reçues sur l’Europe, le génocide interminable des Tutsi du Rwanda et un entretien avec Joël Pommerat.