Dans le même numéro

Leçons d'une crise et chantiers ouverts.

par

Esprit

novembre 2009

#Divers

En nous inscrivant dans une tradition du travail des revues, nous avons choisi le mode de l’enquête pour nous interroger sur les conséquences de la crise actuelle. Nous avons ainsi formulé plusieurs séries de questions (ci-dessous) auxquelles chacun a répondu de manière ouverte et libre, soit de manière globale, soit en mettant l’accent sur l’une ou l’autre d’entre elles.

Faut-il parler de « crise », comme s’il s’agissait simplement d’une crise de plus, dont une « bonne formule » économique pourra nous tirer (jusqu’à la prochaine) ? Ou s’agit-il d’un événement d’un autre ordre, qui suscite la réflexion au-delà des économistes ? Et si l’approche économique ne suffit pas, quel autre type de connaissance ou de démarche faut-il mobiliser ? Il ne s’agit donc pas pour nous de revenir sur l’analyse de la crise elle-même, qui a donné lieu à une large production, mais de se demander ce que celle-ci révèle et quels sont les chantiers qu’elle impose d’ouvrir. Comment mener le débat sur notre modèle de croissance et les conceptions de l’économie ? Et comment l’écologie, qui revient au premier plan, peut-elle être prise en compte ?

Lecture réservée aux abonnés : L'indépendance d'Esprit, c'est grâce à vous !