Do not follow this hidden link or you will be blocked from this website !

Dans le même numéro

Quel retour des humanités ? Introduction

par

Esprit

décembre 2012

#Divers

Il y a maintenant 80 ans, le manifeste de lancement de la revue Esprit, « Refaire la Renaissance » dénonçait l’assimilation de notre héritage culturel aux usages d’un temps marqué par l’égoïsme le plus étroit. Renouer avec l’ambition humaniste consistait d’abord à rompre avec les automatismes, les inerties, les calculs de l’ordre social établi, ou plutôt ce que Mounier appelait le « désordre établi ». Mais il refusait tout autant l’idéalisme des bonnes intentions, qui ne comprend pas l’unité profonde des questions culturelles, sociales et politiques. Ainsi déplaçait-il, en présentant le projet de sa revue, une attente : la culture ne donnait pas un répertoire de références mais une source de questions, le désir de surmonter la coupure organisée entre les individus dans un monde stratifié. Ces questions restent les nôtres au moment où la spécialisation des savoirs, l’émiettement de l’attention, l’enfermement des publications dans leurs « niches éditoriales » interrogent la pertinence d’une revue généraliste. Le débat sur les « humanités » nous donne l’occasion d’y revenir.

Le sujet n’est pourtant pas facile à traiter, tant l’érosion des inscriptions déstabilise certains lieux de formation. On n’en parle qu’avec réticence dans l’enseignement supérieur : les étudiants en filières littéraires

Lecture réservée aux abonnés : L'indépendance d'Esprit, c'est grâce à vous !