Dans le même numéro

Le travailleur détaché, si loin, si proche

septembre 2017

#Divers

Le conflit sur le statut du travail détaché touche au cœur du projet européen. Une façon d’aborder le débat, dans sa dimension morale, est de revenir au principe « à travail égal, salaire égal ». Et pour cela, regardons deux situations presque fictives : celle où la Pologne, disposant d’un travail peu cher, produit des pommes pour les exporter en France, et celle où des travailleurs polonais détachés viennent dans des pommeraies françaises pour y produire des pommes françaises. Le travailleur détaché garde ici exactement les conditions de travail, de rémunération, etc., qu’il connaît en Pologne1.

Du point de vue des consommateurs français, rien ne changerait, à supposer une qualité égale des pommes, des coûts de transport identiques, etc. Le sort des travailleurs français resterait également le même, du moins dans un premier temps de réflexion. Que les pommes soient importées ou produites localement, ce sont des travailleurs polonais qui feront le travail. Le travailleur français est évincé dans un cas parce que son entreprise perd le marché ; dans l’autre, plus directement, parce que le travailleur polonais le remplace à son poste de travail. Seul peut-être le dernier acteur, le

Lecture réservée aux abonnés : L'indépendance d'Esprit, c'est grâce à vous !

François Meunier

Auteur, chroniqueur, professeur associé à ENSAE Paris Tech, il a publié récemment Comprendre et évaluer les entreprises du numérique, Eyrolles - Institut Messine, 2017.

Dans le même numéro

Ce dossier politique prend acte de la rupture introduite par l’élection d’Emmanuel Macron et formule certains paris sur l’avenir de la représentation politique, l’école et l’Etat de droit. La France, selon Anne-Lorraine Bujon et Antoine Garapon, peut devenir un laboratoire démocratique par le réveil de son esprit civique dans ce moment de transition. Lire aussi les pérégrinations de Montaigne en Irak et l’exception espagnole à l’âge de la régression.