Flux d'actualités

Peut-on tout acheter?

Les limites morales des marchés

mai 2015

#Divers

À propos du livre de Michael Sandel, Ce que l'argent ne saurait acheter : Les limites morales du marché, Paris, Le Seuil, 2014

 

Tout n’est pas à vendre. L’argent ne peut pas et ne doit pas tout acheter. Il y a beaucoup de biens ou de services dans la société, ou à l’inverse des obligations sociales, dont les traditions, la morale ou la loi empêchent l’échange ou la mise sur le marché. Par exemple, on interdit le commerce d’organes (mais pas dans tous les pays), le commerce d’êtres humains ou le travail forcé qui en est une variante, le service de mère porteuse (qui lui-même est fortement restreint). On ne peut pas acheter sur un marché un droit de citoyenneté ni même un permis de séjour. De même, on ne peut s’exonérer avec l’argent d’une peine prononcée pour un crime (encore que la procédure du plea bargaining aux États-Unis a certaines caractéristiques d’un marché). On ne rachète pas l’obligation de faire de la prison, en y substituant par exemple quelqu'un qui accepterait de faire le temps carcéral à la place de la personne condamnée, un pigeon

Lecture réservée aux abonnés : L'indépendance d'Esprit, c'est grâce à vous !