Do not follow this hidden link or you will be blocked from this website !

Dans le même numéro

Le devoir de santé. Journal de l'année de la grippe (III)

janvier 2010

#Divers

Journal de l’année de la grippe (III)

Les cacophonies et les atermoiements touchant la vaccination contre la grippe (ah1n1) doivent être interrogés sérieusement. On est en droit de se demander s’il y a réellement un pilote dans l’avion tant la cohérence de la politique de la vaccination semble difficile à saisir. Non seulement l’embarras reste grand sur le fait de savoir qui est autorisé à vacciner, quels sont les lieux de vaccination, pourquoi la vaccination se fait en collège et en lycée et non à l’école élémentaire, quelles sont les personnes identifiées à risque, susceptibles de recevoir un bon. Mais il y a plus encore : que fait le gouvernement de tous les stocks de vaccins achetés ? À l’heure où l’Allemagne vend une partie de ses stocks à l’Ukraine, il semble qu’en France l’injonction à la vaccination reste le seul mot d’ordre audible, au point qu’un malaise ne peut manquer de naître, concernant la nature des relations entre ministère de la Santé et industrie pharmaceutique. À quelle politique de la santé avons-nous exactement affaire ?

Dans cette perspective de désolation gouvernementale, il faut réfléchir au refus silencieux et populaire qui s’est manifesté à propos de la vaccination. Si l’on compte actuellement e

Lecture réservée aux abonnés : L'indépendance d'Esprit, c'est grâce à vous !

Guillaume Le Blanc

Philosophe, professeur à l’université Paris-Est, il travaille sur notre rapport à la santé (Canguilhem et les normes, PUF, 1998), au soin, au corps (Courir. Méditations physiques, Paris, Flammarion, 2013), ce qui l'a conduit à s'interroger sur l'exclusion, l'invisibilité de certaines situations sociales, les situations de marginalité et d'étrangeté (Vies ordinaires, vie précaires (Seuil, 2007) ; L

Dans le même numéro

Les impensés de l’économie
Des notions à reprendre : biens communs, propriété, valeur, crédit…
Philosophie et littérature devant les défaillances du savoir économique
Quand la valeur n'est plus monnayable, quelles politiques de l'argent ?