Dans le même numéro

Georges Bataille, intellectuel pathétique

C'est à essayer de rectifier quelques préjugés le concernant que s'emploie Jean-Michel Besnier, en décrivant Georges Bataille sous la catégorie d'« intellectuel pathétique». Bataille a cru pressentir le mystère du lien social et apercevoir du même geste le sens et l'éveil de la «grande politique » que Nietzsche appelait de ses vœux. Y eut-il jamais intellectuel plus exigeant ?

Lecture réservée aux abonnés : L'indépendance d'Esprit, c'est grâce à vous !

Jean-Michel Besnier

Professeur émérite à l'université Paris-Sorbonne et directeur du pôle de recherche "Santé connectée et humain augmenté" à l'Institut des sciences et de la communication du CNRS.

Dans le même numéro