Dans le même numéro

La transition démocratique espagnole : fidélités et trahisons. À propos d'Anatomie d'un instant, de Javier Cercas

À propos d’Anatomie d’un instant*, de Javier Cercas

Célèbre par les images télévisées, la tentative du coup d’État militaire du 23 février 1981 à Madrid est le moment clé de la transition démocratique. Si le fait est connu, il a rarement été décrit dans le détail. En se plongeant au coeur des événements, il est pourtant frappant de constater que ceux qui ont sauvé la démocratie étaient les plus déconsidérés des hommes politiques, les traîtres à leur camp, qui étaient peut-être moins opportunistes que fidèles à un projet politique : la cohérence ne se voit qu’à distance.

Fasciné par l’histoire récente de son pays, Javier Cercas s’est fait connaître du grand public en 2001 à travers les Soldats de Salamine1, un roman-document consacré à la figure de l’écrivain phalangiste Rafael Sánchez Mazas et à la mémoire de la guerre civile en démocratie. Immense succès de librairie, l’ouvrage s’est inscrit dans un contexte social d’exhumation des pans les plus sombres et traumatiques du xxe siècle espagnol, nourri par le désir de compréhensi

Lecture réservée aux abonnés : L'indépendance d'Esprit, c'est grâce à vous !