Dans le même numéro

Petit abécédaire d’un collège de banlieue

janvier 2009

#Divers

Absences

Avant de sortir du collège, j’ai parlé des absences avec Jean-Michel, le Cpe1. Il m’a dit que Mélanie, qui n’a pas reparu depuis les vacances de Noël, était au chevet de quelqu’un de sa proche famille qui était très gravement malade. À moi, les élèves ont dit qu’elle ne reviendrait plus au collège, qu’ils la voyaient souvent dehors et qu’elle traînait.

À propos de la petite Élodée, nous partageons la même suspicion: sa mère est vraisemblablement la complice, voire l’instigatrice de ses absences, qu’elle justifie systématiquement par de vagues motifs médicaux jamais assortis du moindre certificat. C’est une femme seule, dépressive: elle vit en fusion avec sa fille, elle fait ce qu’il faut pour que le collège ne la lui enlève pas.

Il m’a aussi parlé de Christelle, qui est en foyer et qui vient en classe en moyenne un jour sur cinq depuis le début de l’année. Récemment, elle m’a engueulée parce qu’elle n’avait pas lu l’annonce que j’avais affichée sur le tableau des absences de profs, pour prévenir que le cours de soutien était

Lecture réservée aux abonnés : L'indépendance d'Esprit, c'est grâce à vous !