Do not follow this hidden link or you will be blocked from this website !

Dans le même numéro

Downing Street, ou le sport par d'autres moyens

juin 2010

#Divers

On comprend mal la politique britannique si l’on oublie que de l’autre côté de la Manche et pour paraphraser Clausewitz, la politique n’est que le prolongement du sport par d’autres moyens. Voilà qui explique la confusion qui a régné à Londres à la suite du scrutin législatif du 7 mai 2010, où aucune des deux équipes – pardon, partis – n’a gagné la partie – pardon, obtenu la majorité absolue lui permettant, dès le lendemain, de prendre à lui tout seul la direction des affaires.

En Écosse et au pays de Galles, les coalitions sont devenues la routine pour les exécutifs locaux suite à l’introduction d’une dose de proportionnelle et de panachage dans le mode de scrutin régional. Cette innovation se trouve consacrée par l’architecture même des parlements locaux qui, à Édimbourg comme à Cardiff, se réunissent dans des hémicycles ultramodernes – au lieu de siéger comme à Westminster dans des travées opposées d’où les deux camps se renvoient la balle.

L’antagonisme et l’esprit du jeu

À l’échelle nationale, les députés britanniques sont élus au scrutin majoritaire à un tour. Le système remonte au xiiie siècle, quand les di

Lecture réservée aux abonnés : L'indépendance d'Esprit, c'est grâce à vous !