Do not follow this hidden link or you will be blocked from this website !

Dans le même numéro

Emerson et l'emprise du legs

décembre 2012

#Divers

Comment proclamer son indépendance ? Si les États-Unis ont conquis en 1776 leur indépendance politique, leur dépendance culturelle vis-à-vis de l’Europe persiste au xixe siècle. Le philosophe Ralph Waldo Emerson en appelle, lui, à se libérer de ces liens encombrants, à aller « un peu plus loin » pour donner une nouvelle forme à la pensée, aux mots ; mais est-il vraiment possible de penser « au-dehors », de se libérer de l’emprise de l’héritage ?

En 1776, l’Amérique s’affranchit du joug de la Couronne britannique. Émancipée de cette tutelle, la jeune nation ne sera plus soumise à la loi d’une autre. Autonome, elle régnera désormais sur une culture enfin autochtone.

Plus d’un demi-siècle passe. Et la génération arrivée à l’âge d’homme avec la « seconde révolution » américaine, celle qu’inaugure l’entrée d’Andrew Jackson à la Maison-Blanche, où en 1836 il achève son second mandat, constate amèrement que l’ancienne domination continue à s’exercer.

Dans la vieille Europe, on aura vu l’héritage être mis en cause comme un privilège indûment accordé à des gens qui ne se sont donné

Lecture réservée aux abonnés : L'indépendance d'Esprit, c'est grâce à vous !

Pierre-Yves Pétillon

Né en 1942 dans le Finsitère, Pierre-Yves Pétillon a fait ses études rue d'Ulm, à Trinity College (Cambridge) et outre-Atlantique où les autocars Greyhound auront été "son Harvard et son Yale". Il a longtemps travaillé comme lecteur de manuscrits américains. Professeur à l'université de Paris-Sorbonne et à l'École normale supéreiure, il a publié L'Europe anx anciens parapets (Seuil, 19xx), La

Dans le même numéro

Notre revue, 80 ans après "Refaire la Renaissance"

La culture classique et l'avenir des langues

L'éducation et les émotions démocratiques selon Martha Nussbaum

Une approche humaniste du débat sur la technique