Do not follow this hidden link or you will be blocked from this website !

Dans le même numéro

La formation en entreprise : un droit individuel garanti collectivement

octobre 2011

#Divers

Le droit à la formation est aujourd’hui reconnu aux salariés, mais il ne s’applique pas de la même manière dans toutes les entreprises. Pour le rendre effectif, les auteurs prônent une « approche par les capacités » qui suppose à la fois que les salariés puissent exprimer leur besoin de formation et voir reconnue leur capacité de progresser.

Dans une économie qui valorise l’initiative individuelle, c’est à travers la formation que les salariés peuvent devenir les acteurs de leur évolution professionnelle. Mais s’il est aisé de défendre la liberté des salariés en termes généraux, en particulier la liberté de se former, il est plus difficile de donner de la consistance à cette liberté entendue comme « capacité effective d’action d’une personne dans une situation donnée1 ». Celle-ci, en effet, dépend de conditions collectives qui permettent d’assurer à chacun, dans les faits, la réalité de sa liberté d’action.

Pour la première fois depuis la loi Delors de 1971, fondatrice du régime juridique de la formation professionnelle des adultes, la Cgt rejoint les autres syndicats de salariés dans la signature de deux accords nationaux interprofessionnels (Ani) en 2

Lecture réservée aux abonnés : L'indépendance d'Esprit, c'est grâce à vous !