Do not follow this hidden link or you will be blocked from this website !

Notes de lecture

Dans le même numéro

Projet, no 390

janv./févr. 2023

La livraison d’octobre-novembre 2022 de la revue Projet, en partenariat avec le pôle formation du Centre de recherche et d’action sociales, se demande si les violences sont un symptôme ou un système. Un ancien braqueur, désormais animateur social, une directrice de service à la Protection judiciaire de la jeunesse, une sociologue, un policier, deux magistrats, un historien et un socio-économiste croisent leurs expériences et leurs compétences pour comprendre les violences. Un spécialiste des droits de minorités en propose une synthèse : « Face à l’utilisation excessive de la violence de la part de l’État et les sentiments d’injustice qu’elle alimente, la réaction des citoyens victimes est d’y sombrer à leur tour. » Et de préférer à la violence la résistance civile. La revue accueille désormais deux nouvelles rubriques, d’exploration démocratique (ici, la fabrique constitutionnelle au Chili) et de décryptage économique (ici, l’action des banques centrales pour le climat).

Dans le même numéro

Tous antimodernes ?

« Être moderne » a longtemps désigné une promesse de progrès, de liberté et de justice. Aujourd’hui le réchauffement climatique, une crise économique sans fin, la défiance à l’égard de la technique ou les excès de l’individualisme manifestent au contraire un doute sur la supériorité de notre présent sur le passé. Sommes-nous donc condamnés à être antimodernes ? Ce dossier, coordonné par Michaël Fœssel et Jonathan Chalier, se penche sur l’héritage de la modernité, dont le testament reste ouvert et à écrire. À lire aussi dans ce numéro : La démocratie dans le miroir russe, le métier diplomatique en danger, la solidarité énergétique à l’épreuve de l’hiver et la littérature par en-dessous d’Annie Ernaux.