Do not follow this hidden link or you will be blocked from this website !

Notes de lecture

Dans le même numéro

Le Déchaînement du monde. Logique nouvelle de la violence, de François Cusset

juil./août 2018

#Divers

La Découverte, 2018, 240 p., 20€

Des multiples violences nouvelles qu’évoque l’auteur naît la question centrale de ce livre : le processus de civilité entre le xvie et le xixe siècle décrit par Norbert Elias dans la Civilisation des mœurs est-il une fiction rassurante ? Ce schéma ne doit-il pas être (fortement) corrigé, n’a-t-il pas connu une sorte d’inversion au xxe siècle et plus encore au début du xxie siècle, avec des logiques et des formes nouvelles de violence, de « décivilisation » ? Le mot « déchaînement » du titre est illustré tout au long des titres de chapitres et de leurs intertitres par des mots et des expressions parlantes : « violence-monde », « voyous » qui ont « muté », « oppression de sexe et de genre », « écocide », « nouvelle brutalité systémique » (du néolibéralisme et de son « économisme sacrificiel »), « camisole biopolitique », violence des structures (de santé, de l’école, du travail, de l’épargne), « restriction des possibles », « autorépression », « violence scopique », « tyrannie de la visibilité »… Violences multiples, donc, sur nous, entre nous, en nous, nées de la logique néolibérale et de la financiarisation du monde, violences destructrices de toutes sortes, qui « sature[

Lecture réservée aux abonnés : L'indépendance d'Esprit, c'est grâce à vous !

Jean-Louis Schlegel

Philosophe, éditeur, sociologue des religions et traducteur, Jean-Louis Schlegel est particulièrement intéressé par les recompositions du religieux, et singulièrement de l'Eglise catholique, dans la société contemporaine. Cet intérêt concerne tous les niveaux d’intelligibilité : évolution des pratiques, de la culture, des institutions, des pouvoirs et des « puissances », du rôle et de la place du…

Dans le même numéro

Le courage de l’hospitalité

Assistons-nous au triomphe de la xénophobie ? Les exilés ne sont plus les bienvenus dans notre monde de murs et de camps. Pourtant, certains font preuve de courage et organisent une contre-politique hospitalière. Ce dossier estival, coordonné par Fabienne Brugère et Guillaume le Blanc, invite à ouvrir le secours humanitaire sur un accueil institutionnel digne et une appartenance citoyenne réinventée.