Notes de lecture

La réforme de l'Opéra de Pékin

janvier 2014

#Divers

Maël Renouard a été « plume » de François Fillon entre 2009 et 2012. Gageons que cela lui aura donné un aperçu des revirements du discours politique… Cette connaissance, il l’applique, dans ce court récit, à un sujet bien plus grave que les atermoiements d’un gouvernement élu : la révolution culturelle chinoise. Le narrateur-personnage – fictif – est un spécialiste de littérature, d’origine bourgeoise, qui se retrouve néanmoins chargé de « prolétariser » l’opéra de Pékin dans les années 1960 ; l’un des résultats – véritables – de cette entreprise fut le Détachement féminin rouge, donné au Théâtre du Châtelet en octobre 2013. Car les objets culturels de l’époque maoïste reviennent aujourd’hui à la mode, dépolitisés, « kitschisés », tant en Occident qu’en Chine. Les millions de morts s’oublient aisément ; ne restent alors que des objets délicieusement exotiques ! C’est ce que montre aussi le livre de M. Renouard, même si son personnage principal, contrairement aux œuvres qu’il a contribué à faire na&ic

Lecture réservée aux abonnés : L'indépendance d'Esprit, c'est grâce à vous !
Payot & Rivages, 2013
96 p. 5,1 €