La Mère l'Oie, Millfield Theatre, 2012.
Flux d'actualités

La farce du Brexit

Les pantomimes de Noël (dites en langage courant panto) sont une grande tradition au Royaume-Uni ; le terme n’y a pas le même sens qu’en France et désigne des comédies musicales caractérisées par leur humour farcesque (slapstick comedy), leurs références à l’actualité politique et sociale et leur mélange des genres, les acteurs jouant souvent des femmes, les actrices des hommes. C’est un divertissement familial dont les Britanniques sont friands ; les pantomimes se fondent pour la plupart sur des contes pour enfants, Perrault, Jacobs, les frères Grimm ou Andersen, les mélangent, les transforment et y ajoutent des références contemporaines. Les personnages récurrents sont le jeune homme (principal boy, joué par une femme) et la vieille femme (pantomime dame, jouée par un homme) ; le public est invité à participer au spectacle, à prodiguer des conseils et des mises en garde aux divers personnages, à s’exclamer ou s’esclaffer aux nombreux retournements de l’intrigue et à sa résolution souvent improbable.

L’ancrage culturel de la panto est si fort qu’il n’est pas étonnant que les journalistes, les commentateurs et les politiques eux-mêmes aient régulièrement reco

Lecture réservée aux abonnés : L'indépendance d'Esprit, c'est grâce à vous !