Icône montrant les évêques du concile de Nicée aux côtés de l'empereur Constantin, tenant anachroniquement le texte du « Symbole de Nicée-Constantinople » adopté au premier concile de Constantinople (381).
Flux d'actualités

Comment refonder la morale sexuelle catholique ?

La Chair délivrée selon Maurice Bellet

par

Guy Coq

On a pu dire que sans Maurice Bellet, prêtre et psychanalyste décédé en 2018, le christianisme français ne serait pas le même. Pour plusieurs générations de catholiques, il a su établir des ponts entre la psychanalyse et l’Évangile, loin de tout mélange insipide et toute bien-pensance. En marge de la crise provoquée par la révélation des abus sexuels et autres dans l’Église, Guy Coq revient ici sur ses propositions pour une refondation de la morale sexuelle catholique.

Bien souvent, dans nos rencontres amicales, évoquant le livre en cours d’écriture, Maurice Bellet annonçait un texte explosif qui lui faisait peur à lui-même... La formule s’applique réellement pour cet essai paru en 2015[1]. Sous ce titre énigmatique, le propos de l’auteur est tout simplement de proposer une refondation de la morale chrétienne. Relevant le défi perdu de la parole éthique catholique, Maurice Bellet pose la question refoulée : comment une parole catholique sur la morale pourrait-elle s’adresser à tous ? Car il est clair qu’aujourd’hui la parole catholique est particulièrement inaudible en matière de morale. Avant d’entrer dans le cœur de sa proposition, Maurice Bellet s’emploie justement à analyser cette situation.

Le malaise

Un mot résume tout : le malaise. D’un côté, dans la société, un très grand relâchement moral. Domine une posture centrée sur l’individu solitaire, avide de jouissance, revendiquant une liberté « qu’aucun système, aucune croyance ne paraît pouvoir limiter ». D’un autre côté, où sont les croyants ? Abandonnant la rigueur ancienne, certains se rall

Lecture réservée aux abonnés : L'indépendance d'Esprit, c'est grâce à vous !

Guy Coq

Philosophe, président d'honneur de l'association des amis d'Emmanuel Mounier, il a consacré de nombreuses contributions à l'école en France et aux changements de l'éducation. Il a également contribué aux réflexions sur les changements de la laïcité dans le contexte français de sécularisation. Après un ouvrage remarqué sur son parcours spirituel, Que m'est-il donc arrivé ? Un trajet vers la foi (Pa…