Dans le même numéro

Où est passée la société civile ?

septembre 2017

#Divers

Lors de son discours devant le Congrès réuni à Versailles le 3 juillet, Emmanuel Macron a prononcé une fois l’expression « société civile ». On aurait pu croire à un passage obligé, tant sa campagne présidentielle puis la campagne législative de La République en marche ! (Lrm) avaient rendu omniprésente cette référence, devenue une sorte de gage du renouvellement de la classe politique. Mais c’est dans une perspective assez différente que le président de la République l’a mentionnée cette fois-ci, dans les quelques phrases consacrées au Conseil économique, social et environnemental. Le chef de l’État a rappelé que cette instance consultative est censée incarner le « mouvement vivant de la société française ». Mais parce que son intention fondatrice, « créer entre la société civile et les instances politiques un trait d’union » paraît s’être « un peu perdue », il a annoncé sa réforme, et notamment la remise au goût du jour du droit de pétition, affichant son ambition d’en faire la « Chambre du futur, où circuleront toutes les forces vives de la nation ».

La « société civile », notion aux contours particulièrement plastiques, dési

Lecture réservée aux abonnés : L'indépendance d'Esprit, c'est grâce à vous !

Anne Dujin

Rédactrice en chef de la revue Esprit, Anne Dujin est politiste de formation. Après avoir travaillé comme chercheuse au CRÉDOC, elle se tourne vers les revues et le journalisme d’idées. Elle a collaboré au supplément « Idées » du Monde. Elle est également poète : voir son recueil L'ombre des heures (L'herbe qui tremble, 2019).…

Dans le même numéro

Ce dossier politique prend acte de la rupture introduite par l’élection d’Emmanuel Macron et formule certains paris sur l’avenir de la représentation politique, l’école et l’Etat de droit. La France, selon Anne-Lorraine Bujon et Antoine Garapon, peut devenir un laboratoire démocratique par le réveil de son esprit civique dans ce moment de transition. Lire aussi les pérégrinations de Montaigne en Irak et l’exception espagnole à l’âge de la régression.