Do not follow this hidden link or you will be blocked from this website !

Dans le même numéro

Le theatrum mundi de Michel Vinaver

octobre 2009

#Divers

Michel Vinaver, dont l’ultime pièce, le livret 11 Septembre 2001, avait été créée au théâtre de la Colline en juin 2006, est un auteur comblé. Début 2008 étaient simultanément à l’affiche 11 Septembre 2001, Les Coréens, Par-dessus bord. Écrite entre 1967 et 1969, montée au printemps pour la première fois dans son intégralité par Christian Schiaretti pour le Tnp de Villeurbanne, cette pièce dure sept heures exultantes et passionnantes. Elles ressuscitent le tournant du capitalisme paternaliste au libéralisme sauvage, et illustrent la religion du marketing par la promotion de Bleu-Blanc-Rouge, papier hygiénique de luxe qui doit permettre au produit français de résister à la concurrence américaine. Jusqu’où peut aller le protectionnisme national… Enfin, entrée en janvier 2009 au répertoire de la Comédie-Française, L’ordinaire ? et plusieurs autres pièces de Michel Vinaver – était comme appelée par l’actualité. Le théâtre de la Commune, dans le cycle « L’Idéal L’Utopie », présentait simultanément King mis en scène par Arnaud Meunier. La Colline monta en juin Nina c’est autre chose, exemple d’un théâtre de chambre plus intime. Après que son théâtre eut connu dans les années 1970 la faveur des grands (Planchon, Serreau, Vitez, Lassalle, Didym…), il y eut des années sans Vinaver. Le voilà donc de retour, comme si les déflagrations du dé

Lecture réservée aux abonnés : L'indépendance d'Esprit, c'est grâce à vous !