Dans le même numéro

Au-delà de la séparation des Églises et de l'État. La connivence religieuse européenne

La connivence religieuse européenne

Pays où existe une Église établie, la Grande-Bretagne offre un point de comparaison aidant à cerner les évolutions des appartenances religieuses, communes aux différents pays européens où la baisse de l’influence des Églises va de pair avec un rapport identitaire à la religion.

Les divisions multiples et récurrentes des pays de la « vieille Europe », les polémiques à propos de l’« héritage » européen, occultent le fait qu’ils partagent une semblable situation religieuse. Celle-ci est assez difficile à expliciter, car il n’y a ni mots communs pour appréhender le processus de sortie de l’univers de la religion traditionnelle : la série sémantique « laïcité, laïciser, laïcisation, laïque » est en effet propre aux langues latines, tandis que la série qui fait sens chez nos voisins d’outre-Manche serait plutôt « séculier, sécularité, sécularisme, séculariste » ; on ne voit aucune invention de mots nouveaux (du moins dans la langue courante) pour parler de la nouvelle religiosité des Européens dès lors qu’elle n’est plus encadrée par les grandes institutions religieuses.

Lecture réservée aux abonnés : L'indépendance d'Esprit, c'est grâce à vous !