Do not follow this hidden link or you will be blocked from this website !

Dans le même numéro

Les cyberattaques, armes de guerre en temps de paix

janvier 2013

#Divers

Les démocraties sont, de plus en plus, la cible de cyberattaques, qui s’en prennent aux ordinateurs et aux réseaux informatiques, et développent des systèmes offensifs pour les contrer (virus, espionnage…). L’arme numérique, par sa complexité, ses multiples usages et ses multiples dangers, appelle à une redéfinition des stratégies de défense et des collaborations entre États ; en somme, à un nouvel art de la guerre.

Plusieurs événements récents ont montré le rôle que la « cyberguerre » allait être amenée à jouer dans les années à venir, à un degré proportionnel à la dépendance de nos sociétés vis-à-vis des technologies de l’information : révélations sur une attaque visant l’Élysée au moment de l’élection présidentielle, débat autour de la lutte contre le programme nucléaire iranien, initiatives pour faire évoluer le débat stratégique en direction de cette cinquième dimension. Alors que le gouvernement français s’apprête à rédiger un nouveau Livre blanc sur la défense, la capacité des démocraties à répondre à la mesure de la menace, déjà bien réelle et « opérationnelle », est mise au défi. Le débat stratégique aborde un changement d’ampleur, qui n’a rien à envier, dans un contexte radicalement différent, à celui qui avait émergé à la fin de la Seconde Guerre mondiale avec l’arme nucléair

Lecture réservée aux abonnés : L'indépendance d'Esprit, c'est grâce à vous !

Dominique Mongin

Docteur en histoire, enseignant à l'Inalco et à l'ENS Ulm, il est l'auteur de Dissuasion et Simulation. De la fin des essais nucléaires français au programme Simulation (Odile Jacob, à paraître en 2018).

Dans le même numéro

Habermas, Heidegger, Ricoeur, Wittgenstein: la permanence de la question religieuse dans les philosophies contemporaines

Les croyances de l'homme démocratique

La philosophie en butte à l'absolu