Do not follow this hidden link or you will be blocked from this website !

Dans le même numéro

Réflexions sur l'évolution stratégique mondiale

entretien avec

MALLET Jean-Claude

août/sept. 2014

#Divers

La crise européenne, le repli américain et la montée en puissance de l’Asie remettent fondamentalement en cause l’ordre international. Après une période (1991-2013) d’interventionnisme militaire d’une part, d’affirmation du droit international comme composante de la régulation mondiale de l’autre, comment envisager les évolutions stratégiques et militaires dans un monde mouvant ? La stratégie militaire de la France évolue notamment vers l’autonomisation des forces conventionnelles par rapport aux forces nucléaires, le renseignement, les forces spéciales et le cyberespace.

Commençons par évoquer les grandes tendances de l’évolution du contexte stratégique. Lorsque l’on dit « de 1994 à aujourd’hui », on a l’impression de parler de ces vingt années comme si elles étaient continues, or elles ne le sont pas. Les années 1990-1991 introduisent une vraie rupture avec l’ordre antérieur en Europe, du fait de l’implosion de l’URSS. Si je prends l’exemple de l’idée européenne, c’est-à-dire du choix de la France en faveur de la construction politique de l’Europe, qui est l’un des fils conducteurs des trois Livres blancs sur la défense de 1994, 2008 et 2013, on remarque aisément qu’il y a plusieurs phases dans l’évolution de cette idée elle-même. Ce qui domine actuellement, c’est la crise de l’idée européenne, comme jamais depuis 1957. Mais si l’on regarde les vingt-cinq dernières années, on voit bien qu’il y a des variations.

Des tendances stratégiques lourdes

Contrairement à aujourd’hui, la période 1991-2005 est une période d’élargissement, de triomphe de l’Ouest, du capitalisme, d’une certaine idée libérale de l’organisation économique et politique : parallèlement, la décennie 1990 voit l’apogée de l’idée européenne et de la construction politique de l’Europe, qui était restée souterraine pendant toute la période précédente (de 1966 à 1980). Sous l’impulsion du couple Kohl-Mitterrand, l’Acte unique européen puis le traité de Maastricht sont des tentative

Lecture réservée aux abonnés : L'indépendance d'Esprit, c'est grâce à vous !