Crédits : Wikimedia Commons
Dans le même numéro

Lire : esquisse socio-physiologique

Lire est un acte. Je voudrais parler de cet acte, et de cet acte seulement, de ce qui le constitue, de ce qui l'entoure, non de ce qu'il produit (la lecture, le texte lu), ni de ce qui le précède (l'écriture et ses choix, l'édition et ses choix, l'impression et ses choix, la diffusion et ses choix, etc.), quelque chose, en somme, comme une économie de la lec­ture sous ses aspects ergologiques (physiologie, travail muscu­laire) et socio-écologiques (son environnement spatio-temporel).

Lecture réservée aux abonnés : L'indépendance d'Esprit, c'est grâce à vous !