Dans le même numéro

Que peut-on attendre des municipales? La gauche et le local

février 2008

#Divers

La gauche et le local

Le Parti socialiste mise beaucoup sur les élections municipales pour faire oublier ses querelles, mettre en valeur sa crédibilité locale, voire commencer à y reconstruire une reconquête politique. Mais peut-il encore s’appuyer sur le socialisme municipal ? Et quelle est au juste sa doctrine sur le pouvoir local ? Sans réponse à ces questions, les succès locaux resteront sans traduction politique et programmatique forte.

Dans un contexte de contestation interne, de brouillage incontestable du discours et des postures, lié à une troisième défaite successive à l’élection présidentielle et aux suites de la politique d’ouverture initiée par le président de la République, les élections locales de ce mois de mars suscitent à gauche une forte espérance. Trois arguments sont surtout utilisés au cours de la campagne. Il s’agit tout d’abord de faire de ces élections une sorte de test et de révélateur de la fragilité du pouvoir présidentiel, au moment même où les enquêtes d’opinion font provisoirement conclure à un effritement de la popularité de l’exécutif. Le deuxième argument vise à faire des collectivités locales et des politiques qu’elles poursuivent

Lecture réservée aux abonnés : L'indépendance d'Esprit, c'est grâce à vous !