Dans le même numéro

Comprendre la technique, repenser l'éthique avec Simondon

Nous sommes des êtres naturels qui avons dette de technè pour payer la phusis qui est en nous1.

En 1958, paraît chez Aubier Du mode d’existence des objets techniques2. Cet ouvrage fait rapidement connaître son auteur, Gilbert Simondon, comme l’un des contributeurs majeurs à la philosophie de la technique du xxe siècle.

L’intérêt de son œuvre tient au fait qu’elle aborde la technique selon deux exigences qui devraient selon nous être réactivées ensemble aujourd’hui. Simondon cherche d’abord à produire une connaissance théorique fine de la réalité technique dans son ensemble. Son effort vise à décrire adéquatement la nature – l’essence – des réalités techniques (objets et systèmes techniques, logique cognitive des processus d’invention, type d’historicité propre au développement des techniques) en livrant une analyse riche et concrète de ces réalités, prises dans leur nudité. Mais le second aspect de sa réflexion, qui en constitue la motivation profonde, repose sur l’identification de la technique, ou plus exactement de notre rap

Lecture réservée aux abonnés : L'indépendance d'Esprit, c'est grâce à vous !