Dans le même numéro

Chorégraphier le travail

octobre 2015

#Divers

En réimaginant pour un espace muséal sa pièce Vortex Temporum, créée pour la scène en 2013, la chorégraphe Anne Teresa De Keersmaeker révèle le travail à l’œuvre dans une danse épurée, sans autre fin que celle d’interroger sa propre pratique. Avec Work/Travail/Arbeid, qui sera présenté au Centre Pompidou en février 2016, la chorégraphe, après William Forsythe et Xavier Le Roy, pousse la danse au-delà de ses limites, vers des performances interactives, des installations et des environnements. En s’interrogeant sur la question du travail, elle renoue surtout avec les héritages d’un modernisme qui continue d’exercer une influence profonde sur le « contemporain ». La 13e Biennale d’art de Lyon, intitulée « La vie moderne », et le Festival d’automne à Paris en témoignent, avec une foule d’expositions et de pièces qui explorent le présent et le passé. Un nouveau dialogue entre le geste et le travail, entre l’art et la production sociale, tente ainsi de se construire en revisitant l’« utopie moderne1 ».

Danser pour mieux travailler ?

Étant donné les mutations que connais

Lecture réservée aux abonnés : L'indépendance d'Esprit, c'est grâce à vous !

Isabelle Danto

Critique de danse pour la Revue Esprit, Isabelle Danto a été journaliste pour la presse quotidienne (Le Figaro) et a contribué à différentes revues (Danser magazine, Mouvement, La revue des deux mondes) et à plusieurs publications (préface de l’ouvrage Käfig, 20 ans de danse, CCN de Créteil et du Val de Marne / Somogy éditions, 2016). Elle intervient régulièrement dans les festivals…

Dans le même numéro

Les discours de haine en démocratie

La dignité des personnes contre la liberté d'expression

Les extrémismes au tribunal