Do not follow this hidden link or you will be blocked from this website !

Dans le même numéro

La fabrique de la danse à l'épreuve des images de Frederick Wiseman

octobre 2009

#Divers

Légende du cinéma direct et pionnier du cinéma d’institution, le cinéaste américain Frederick Wiseman a posé sa caméra durant douze semaines à l’Opéra national de Paris, en se glissant dans la vie quotidienne du Ballet de l’Opéra pour en faire le portrait.

Depuis quarante ans, son œuvre prolifique – une série de trente-huit longs métrages sur différentes institutions – s’attache à scruter la société occidentale à travers des lieux emblématiques : école, hôpital, palais de justice, commissariat, centre d’aide sociale, supermarché, cité de banlieue… De l’enfer d’une prison psychiatrique aux pratiques archaïques (Titicut Follies, 1967), à la radiographie de l’élaboration des lois par le Parlement de l’État d’Idaho (State legislature, 2007), ce passionné de théâtre et grand admirateur de Samuel Beckett est, à chaque fois, l’observateur obsessionnel d’un système, de ses règles et de ses déficiences. Ses chroniques qui dévoilent un bref passé de juriste et le goût du burlesque du quotidien forment un véritable inventaire des secteurs et milieux sociaux américains. Mais Wiseman aime aussi tourner sa caméra vers les artistes et leurs maisons : chez les danseurs de l’American Ballet Theatre (Ballet, 1995) ou chez les comédiens de la Comédie-Française en 1996.

Lecture réservée aux abonnés : L'indépendance d'Esprit, c'est grâce à vous !

Isabelle Danto

Critique de danse pour la Revue Esprit, Isabelle Danto a été journaliste pour la presse quotidienne (Le Figaro) et a contribué à différentes revues (Danser magazine, Mouvement, La revue des deux mondes) et à plusieurs publications (préface de l’ouvrage Käfig, 20 ans de danse, CCN de Créteil et du Val de Marne / Somogy éditions, 2016). Elle intervient régulièrement dans les festivals…

Dans le même numéro

Ce qui nous reste de 1989
De Berlin à Pékin : illusions et désillusions d'un tournant historique
Mort et renaissances de l'idée de révolution
Les scénarions de l'après-1989