Do not follow this hidden link or you will be blocked from this website !

Jan Patočka, photo: ČT
Jan Patočka, photo: ČT
Dans le même numéro

Sortir du siècle de la guerre

Le xxe siècle est un siècle de nuit, de guerre et de mort. C’est l’expérience du front, telle qu’elle est rapportée par Ernst Jünger et Pierre Teilhard de Chardin, qui révèle la nuit comme présence impérieuse. Dans la mesure où les combattants ennemis y découvrent ensemble leur liberté absolue, il existe une solidarité des ébranlés, seule à même de mettre un terme à l’état de guerre. Mais l’Europe ne l’a pas écoutée, préférant la démobilisation (relèvement économique, avantages sociaux, délégation aux États-Unis de la mobilisation guerrière).

Lecture réservée aux abonnés : L'indépendance d'Esprit, c'est grâce à vous !
Sortir du siècle de la guerre

Jan Patocka

(1907-1977)   Porte-parole de la Charte 77 des dissidents tchèques, ce qui lui a valu d’être victime de violences policières qui ont fini par le tuer, Jan Patočka doit néanmoins être lu sans être enfermé dans la seule figure du héros de la dissidence qu’il est et restera : homme de l’ombre n’ayant pas connu le destin public d’un Václav Havel par exemple, il nous a aidés à comprendre la…

Dans le même numéro

POLOGNE: UN DEFI, UN ESPOIR