Do not follow this hidden link or you will be blocked from this website !

Dans le même numéro

Le transhumanisme et Teilhard de Chardin, même combat ?

mars/avril 2017

#Divers

« Si la Recherche envahit de plus en plus l’activité humaine, ce n’est ni fantaisie, ni mode, ni hasard : mais c’est tout bonnement que l’Homme, devenant adulte, se trouve irrésistiblement conduit à prendre en charge l’évolution de la Vie sur Terre, et que la Recherche est l’expression même (à l’état réfléchi) de cet effort évolutif non seulement pour subsister, mais pour être plus, non seulement pour survivre, mais pour supervivre irrésistiblement.

La Recherche est la forme sous laquelle se dissimule et opère le plus intensément, dans la Nature autour de nous, le pouvoir créateur de Dieu. À travers notre recherche, de l’être nouveau, un surcroît de conscience, émerge dans le Monde.

Pas de foi chrétienne réellement vive si celle-ci n’atteint et ne soulève pas, dans son mouvement ascensionnel, la totalité du dynamisme spirituel humain […]. Et pas de foi en l’Homme psychologiquement possible, si l’avenir évolutif du Monde ne rejoint pas, dans le transcendant, quelque foyer de personnalisation irréversible. En somme impossible d’aller En Haut sans se mouvoir En Avant – ni de progresser En Avant sans dériver vers l’En Haut.

Le Règne du Christ, auquel nous sommes voués, ne saurait s’établir, dans la lutte ou dans la paix, que sur une Terre portée, par toutes les voies d

Lecture réservée aux abonnés : L'indépendance d'Esprit, c'est grâce à vous !

Jean-Louis Schlegel

Philosophe, éditeur, sociologue des religions et traducteur, Jean-Louis Schlegel est particulièrement intéressé par les recompositions du religieux, et singulièrement de l'Eglise catholique, dans la société contemporaine. Cet intérêt concerne tous les niveaux d’intelligibilité : évolution des pratiques, de la culture, des institutions, des pouvoirs et des « puissances », du rôle et de la place du…

Dans le même numéro

Malgré ses prouesses, la technique présente des coûts humains, sociaux et écologiques démesurés. Grande pourvoyeuse de solutions, elle est devenue elle-même le problème, qui ne pourra être résolu de façon technique. C’est en effet de nous qu’il faut attendre un changement.