Dans le même numéro

Le messianisme inquiet de Daniel Bensaïd

Les derniers mois ont vu la réédition de trois ouvrages de Daniel Bensaïd, décédé au début de la décennie. Ancien dirigeant de la Ligue communiste révolutionnaire (Lcr) ayant participé au mouvement du 2 mars en 1968, ce dernier a produit, à partir des années 1990, une pensée singulière à l’intersection de la philosophie et de la politique, antistalinienne mais d’inspiration marxiste, nourrie d’espérance messianique mais d’une fervente irréligion.

Il faut se souvenir que, jusque dans les années 1980, Bensaïd croyait, à l’instar de nombreux trotskistes, que la chute de l’Urss serait porteuse d’un nouvel élan révolutionnaire semblable à celui de 1917. Las, le démenti alors opposé par les faits le conduisit à développer une pensée de l’histoire et de l’événement, où la fidélité inébranlable du militant à son engagement pour l’égalité et la justice se voit reformulée à l’aune des apports de Péguy, Pascal ou Benjamin. Cette orientation nouvelle, où le «pari mélancolique» qu’il maintient en faveur du communisme se trouve r

Lecture réservée aux abonnés : L'indépendance d'Esprit, c'est grâce à vous !

Lambert Clet

Dans le même numéro

Le terrorisme djihadiste pose une question de confiance à la démocratie. Comment comprendre que des jeunes soient séduits par cette idéologie et s’engagent dans la violence ? Quel rôle y joue la religion ? Le dossier, coordonné par Antoine Garapon, observe que les djihadistes sont bien les enfants de leur époque. À lire aussi dans ce numéro : Mai 68 en France et en Pologne, le populisme du mouvement 5 étoiles, une critique de l’Université, ainsi que des commentaires de l’actualité politique et culturelle.