Dans le même numéro

Le memento mori de François Bayrou

juillet 2009

#Divers

Le taux d’abstention aux élections européennes de 2009 a été si élevé qu’il rend douteux les quelques enseignements qui en ont été tirés : « bonne résistance » du parti au pouvoir, « percée » de Verts, « effondrement » du Parti socialiste. Sitôt les résultats connus, les médias, qui n’avaient fait état du scrutin que de mauvaise grâce, sont retournés au sérieux des émotions : l’hypothèse d’une pandémie de grippe porcine et les débris encore muets du vol AF 447 en provenance de Rio.

La presse a, au cours de la campagne, essentiellement retenu un épisode qui restera dans les rétrospectives télévisuelles sur les « grands moments » de la politique française. À côté du rappel moral de Giscard en 1981 (« Vous n’avez pas le monopole du cœur ») et de la réplique de Mitterrand sept ans plus tard (« Vous êtes l’homme du passif »), il faut s’habituer à revoir le duel opposant Daniel Cohn-Bendit à François Bayrou lors de l’unique débat de ces européennes. On aurait cru la séquence mise en scène pour confirmer l’hypothèse freudienne sur le « narcissisme de la petite différence » : deux dirigeants que l’on disait amis, européens fervents l’

Lecture réservée aux abonnés : L'indépendance d'Esprit, c'est grâce à vous !

Michaël Fœssel

Philosophe, il a présenté et commenté l'oeuvre de Paul Ricoeur (Anthologie Paul Ricoeur, avec Fabien Lamouche), a coordonné plusieurs numéros spéciaux de la revue, notamment en mars-avril 2012 "Où en sont les philosophes ?". Il est membre du Conseil de rédaction d'Esprit.  Il est notamment l'auteur de L'Équivoque du monde (CNRS Éditions, 2008), de La Privation de l'intime (Seuil, 2008), État de

Dans le même numéro

L'imaginaire pirate de la mondialisation
Anthropologie de la flibuste et théologie radicale protestante
Pirates en réseau : détournement, prédation et exigence de justice