Dans le même numéro

Pour le Japon meurtri

Comment les Japonais font-ils face à l’enchaînement des catastrophes depuis le tsunami du 11 mars ? Si la géographie du pays explique une grande adaptation historique aux risques naturels, il ne faut pas croire pour autant au cliché du fatalisme japonais. Mais comment la culture japonaise exprime-t-elle, dans le roman ou le cinéma, le sentiment de la fragilité du monde et de la précarité de toute chose ?

Amis japonais, je pense à vous.

Je pense à Yoshio Abe, le frère qui m’avait choisi, que je m’étais choisi dans les années lointaines du fulgurant décollage du Japon d’après-guerre, ces années 1963-1965 qui furent celles de notre long séjour à Tôkyô à ma femme et à moi, celles de ma rencontre avec le jeune spécialiste de Baudelaire et avec sa future épouse Fumiko Yosano, fille d’un des grands ambassadeurs du Japon.

« Est-ce que tu es complètement japonais », demande Emmanuelle Riva à Eiji Okada, dans Hiroshima, mon amour d’Alain Resnais (1958). – « Complètement, je suis japonais », répond l’amant de la petite tondue de Nevers imaginée par Duras. Il

Lecture réservée aux abonnés : L'indépendance d'Esprit, c'est grâce à vous !

Mourier Maurice

Dans le même numéro

La dynamique révolutionnaire dans les sociétés arabes

Risque naturel et crise morale au Japon

La catastrophe est-elle une politique ?