Dans le même numéro

Climat et développement durable : comment penser à long terme ?

août/sept. 2010

#Divers

Le cours de Nicholas Stern au Collège de France, « Gérer les changements climatiques, promouvoir la croissance, le développement et l’équité », s’est clos les 7 et 8 juin derniers par une conférence internationale coorganisée par Roger Guesnerie focalisant la réflexion sur deux points cruciaux du changement climatique : l’économie du long terme et la promotion de l’innovation.

Cette initiative heureuse était le débouché naturel et attendu de l’enseignement de Nicholas Stern où celui ci avait présenté une vision panoramique de ces problèmes dans leur configuration physique, économique et politique. Ces six leçons n’ont pas fait appel à des modèles économiques sophistiqués où les phénomènes sociaux sont « expliqués » par des boîtes noires mathématiques. Il s’agissait au contraire d’une présentation géopolitique des divers points de vue et arguments en présence dans les discussions entre les acteurs : États, experts, public. Dans cette synthèse aux assises nécessairement incertaines et contestées, le rôle accordé par Stern à l’économie était minimal. On peut dire que c’est l’art de retenir les faits simples, quantifiés, importants qui structurent le paysage décisionnel.

Lecture réservée aux abonnés : L'indépendance d'Esprit, c'est grâce à vous !

Nicolas Bouleau

Professeur émérite à l'École des Ponts ParisTech où il a dirigé pendant dix ans le centre de mathématiques, Nicolas Bouleau est mathématicien et philosophe des sciences. Il est notamment l'auteur de Le Mensonge de la finance (Éditions de l'Atelier, 2018), Mathématiques et risques financiers (Odile Jacob, 2009), Martingales et marchés financiers (Odile Jacob, 1998). …

Dans le même numéro

Un penseur contre-productif ?
Les professions, les outils, la sience : les deux temps d'une oeuvre
Critique de la pensée du risque

Deux inédits d'Ivan Illich :
"Le texte et l'université"
"L'énergie, un objet social"