Dans le même numéro

Une pensée devenue Monde

novembre 2009

#Divers

C’est en mathématicien spécialiste des marchés financiers que l’auteur s’intéresse ici à la manière dont les mathématiques sont sollicitées dans l’économie contemporaine : démonstrations incomplètes, résultats locaux extrapolés sans justification, diagrammes schématiques... L’usage des calculs masque une dogmatique qui ne s’avoue pas comme telle mais dont il faut rediscuter les présupposés dont les effets pratiques sont dévastateurs.

On peut avoir de sérieux doutes sur les capacités de l’économie à surmonter les problèmes environnementaux et de ressources, si elle reste dominée comme actuellement par le libéralisme néoclassique. Lorsque les conflits d’intérêts sont pensés comme devant se résoudre aujourd’hui et demain par le jeu spontané d’accords commerciaux et financiers, tout le monde a intérêt à dissimuler sa course au développement avec les sources d’énergie encore disponibles.

L’économie n’est-elle pas allée trop loin ? Connaissance à la fois scientifique et apte à orienter l’action, à la fois mathématisée et traitant du social, mêlant faits et valeurs, n’est-elle pas parvenue à dissiper tous les paradoxes de

Lecture réservée aux abonnés : L'indépendance d'Esprit, c'est grâce à vous !

Nicolas Bouleau

Professeur émérite à l'École des Ponts ParisTech où il a dirigé pendant dix ans le centre de mathématiques, Nicolas Bouleau est mathématicien et philosophe des sciences. Il est notamment l'auteur de Le Mensonge de la finance (Éditions de l'Atelier, 2018), Mathématiques et risques financiers (Odile Jacob, 2009), Martingales et marchés financiers (Odile Jacob, 1998). …

Dans le même numéro

Une crise qui dépasse l'économie
A la recherche d'un modèle de croissance
Transformations et diversités du capitalisme
Chine, Inde, Russie : la crise vue d'ailleurs
L'effondrement immobilier et l'avenir des villes
Vrais et faux procès du savoir économique