Do not follow this hidden link or you will be blocked from this website !

Dans le même numéro

Lettre ouverte à Nicolas Sarkozy sur sa politique d’immigration

mai 2006

#Divers

Le ministre de l’Intérieur va proposer une nouvelle loi sur l’immigration, visant en particulier à limiter le rapprochement familial et à supprimer les mécanismes de régularisation individuelle. Spécialiste des questions d’immigration, l’auteur montre pourquoi ces mesures risquent de se révéler à la fois injustes et inefficaces.

Le 13 février 2006, Nicolas Sarkozy m’adressait un courrier dans lequel il contestait plusieurs des critiques publiques que j’avais émises à l’encontre du projet de loi sur l’immigration qu’il s’apprêtait à déposer devant le Parlement. Les lecteurs d’Esprit trouveront ici le texte de la réponse que je lui ai adressée1. Dans sa lettre, Nicolas Sarkozy justifie les restrictions que son projet de loi vise à instaurer dans le domaine de l’immigration de famille ainsi que la suppression des mécanismes de régularisations individuelles par le souci de lutter contre les fraudes. Souvent, pour justifier ces restrictions, il se réfère aux législations des autres pays européens. Enfin il rappelle l’objectif officiel de son projet de loi : faire venir des immigrés dont les qualifications peuvent être utiles à la France.

Lecture réservée aux abonnés : L'indépendance d'Esprit, c'est grâce à vous !