Dans le même numéro

Quel Grand Paris ? Échelles et limites des quatre Grands Paris possibles

Échelles et limites des quatre Grands Paris possibles

En examinant les quatre choix possibles de redéfinition du périmètre parisien, l’auteur invite à s’interroger sur les « limites » de chacun d’eux. Mais se placer à une autre échelle suppose de reconnaître qu’il n’y a plus un seul centre de référence, que l’aménagement gagnerait à valoriser d’autres centres tout en rappelant la nécessité de hiérarchiser cette polycentralité pour ne pas gommer la place fondatrice du Paris historique.

Façonné par l’histoire, le dessin radioconcentrique de Paris est tellement prégnant que l’abandon de la croissance par anneaux successifs nous désoriente. Avec quelques siècles de recul, les choses paraissent si simples : à partir de la chute de Lutèce et du resserrement mérovingien, la ville s’accroît régulièrement, incorpore ses faubourgs, construit une nouvelle enceinte, marque une pause et recommence. Paris garde les traces de ces états successifs et son plan révèle l’emboîtement des échelles qui a marqué presque vingt siècles de croissance.

Les enceintes sont connues, leur

Lecture réservée aux abonnés : L'indépendance d'Esprit, c'est grâce à vous !