Dans le même numéro

Le langage, enfin matière première de l'école ?

septembre 2017

#Divers

Le langage est un monde en soi. Il n’est pas seulement un instrument servant à communiquer des informations et des avis, ou à exprimer, comme langue particulière, une appartenance ou une identité collective. Il n’est pas non plus le monde : agir, lutter, faire la guerre ou ne pas la faire mobilisent autre chose que des mots. L’état du monde n’est pas un texte, ni un chaos de textes. Il est secoué de tensions et de violences bien factuelles. Si le langage est plus qu’un instrument, c’est qu’il est à la fois une réalité globale donnée et contraignante – « tout le monde (ou presque) parle avec des mots hérités, convenus » – et le milieu instable et changeant d’une expérience historique toujours nouvelle qui transforme aussi bien celles et ceux qui parlent que le langage lui-même. Il change en fonction de ce qui a été dit et de ce qui a été fait au nom de phrases entendues. « Démocratie », « économie », « école », « terrorisme », « religion », « droit » ont changé de sens selon les événements qui ont donné un contenu vécu à ces mots, selon la puissance de celles et de ceux qui les ont employés et, simultanément, selon la faiblesse de celles et de ceux que ces réalisations ont marginalisés. Dans chaque société, des langues particulières, ou sociolec

Lecture réservée aux abonnés : L'indépendance d'Esprit, c'est grâce à vous !

Pierre Judet de la Combe

Directeur d’études de l’EHESS, il est notamment l’auteur de L’Avenir des Anciens. Oser lire les Grecs et les Latins (Albin Michel, 2016).

Dans le même numéro

Ce dossier politique prend acte de la rupture introduite par l’élection d’Emmanuel Macron et formule certains paris sur l’avenir de la représentation politique, l’école et l’Etat de droit. La France, selon Anne-Lorraine Bujon et Antoine Garapon, peut devenir un laboratoire démocratique par le réveil de son esprit civique dans ce moment de transition. Lire aussi les pérégrinations de Montaigne en Irak et l’exception espagnole à l’âge de la régression.