Do not follow this hidden link or you will be blocked from this website !

Un insigne « je ne suis pas député » arboré par des sympathisants des ligues au lendemain du 6 février 19341. Via Wikimédia
Un insigne « je ne suis pas député » arboré par des sympathisants des ligues au lendemain du 6 février 19341. Via Wikimédia
Dans le même numéro

Équivoques de l’antiparlementarisme

Dans ce texte de 1938, à l’heure où l’antiparlementarisme atteignait des sommets, Pierre-Henri Simon affirmait que ce dernier représente un « carrefour dangereux ». Car si la critique du parlement est légitime, elle peut aussi admirablement servir les intérêts contraires à la démocratie, qu’il s’agisse de ceux des dictateurs ou des puissances économiques.

Équivoques de l’antiparlementarisme