Do not follow this hidden link or you will be blocked from this website !

Dans le même numéro

Parlons d'institutions !

mars/avril 2017

#Divers

La question des institutions a été largement en retrait dans la campagne présidentielle, jusqu’à ce que l’affaire Fillon ne remette en avant le problème de la moralité des pratiques politiques. Alors qu’il y a nombre de propositions dans les programmes des candidats, surtout de gauche et écologistes, celles-ci sont très peu débattues. Les médias jugent sans doute que le sujet n’intéresse pas les électeurs ou qu’il n’est pas primordial.

Pourtant, à l’heure de la défiance vis-à-vis du système et des partis de gouvernement, l’organisation du pouvoir est bien le cœur de la démocratie. Si la France surmonte avec plus de difficultés que d’autres pays les problèmes contemporains, c’est qu’elle fait face à des défis spécifiques (son dynamisme démographique notamment, qui pourrait devenir un atout) ; c’est surtout qu’elle a les institutions les moins justes et les moins efficaces des démocraties avancées.

La démocratie du spectacle

La démocratie du spectacle n’est pas l’apanage de la France ; c’est un mouvement planétaire ; mais ses effets y sont exacerbés par plusieurs facteurs.

Lecture réservée aux abonnés : L'indépendance d'Esprit, c'est grâce à vous !

Valérie Charolles

Haute fonctionnaire, chercheuse associée au laboratoire d'anthropologie critique interdisciplinaire (EHESS, CNRS), elle est l'auteure de Le Libéralisme contre le capitalisme ( Fayard, 2006)

Dans le même numéro

Malgré ses prouesses, la technique présente des coûts humains, sociaux et écologiques démesurés. Grande pourvoyeuse de solutions, elle est devenue elle-même le problème, qui ne pourra être résolu de façon technique. C’est en effet de nous qu’il faut attendre un changement.