21
mars
2019
jusqu'au
23
mars
2019
Maison de la recherche - université d'Artois
21-23 mars 2019
Pierre Jean Jouve : dans l’atelier de l’écrivain

Pierre Jean Jouve : dans l’atelier de l’écrivain

Le colloque qui se tiendra à Arras les 21, 22 et 23 mars 2019 se propose d’interroger une œuvre en recherche perpétuelle.

Pierre Jean Jouve est du nombre des écrivains qui attirent autant qu’ils intriguent. Son œuvre, foisonnante et variée, témoigne d’un cheminement artistique qui ne cesse de remettre en cause l’homme, le romancier, le poète et le mystique (mais aussi critique, musicologue et dramaturge). Elle permet à nous, lecteurs, de plonger dans l’intimité d’une création qui se veut avant tout personnelle et spirituelle. Il s’agit d’une œuvre en recherche perpétuelle (de soi et de l’autre, du langage poétique ou de fiction, de la relation à l’art, mais aussi au divin). Sans doute, est-ce pour cette raison qu’elle suscite, aujourd’hui encore, l’intérêt d’un grand nombre de lecteurs et de chercheurs, mais également d’écrivains. Inspirée et inspirante, l’écriture jouvienne est sans cesse en renouvellement.

Le colloque qui se tiendra à Arras les 21, 22 et 23 mars 2019 se propose d’interroger les différents éléments qui ont gravité et/ou gravitent encore autour de cet auteur du XXème. Intitulée « Dans l’atelier de l’écrivain », cette manifestation tend à observer les thèmes, les êtres, les lieux qui ont engendré l’écriture, mais également les impacts de cette écriture sur les artistes d’aujourd’hui, qu’ils soient romanciers, poètes ou plasticiens.

Il s’agira de questionner l’intériorité d’un être et de sa création. Ainsi se rassembleront des universitaires, des écrivains, des essayistes, des poètes, des artistes. Seront présents 25 communicants, d’univers et d’horizons variés qui témoigneront, par leurs études comme par leur présence, de l’importance d’un écrivain qui fédère d’abord avant de porter à discussion.

En marge du colloque auront lieu des lectures publiques par des poètes d’aujourd’hui (Jacques Darras, Béatrice Bonhomme, François Lallier et Philippe Raymond-Thimonga), auxquels s’associeront les étudiants de l’Université d’Artois. Une exposition des œuvres de Serge Popoff permettra également de constater l’influence de Pierre Jean Jouve sur la créativité d’un artiste plasticien.

Dorothée Catoen-Cooche

 

PROGRAMME

Jeudi 21 mars

8h45 : Accueil des participants

9h00 : Introduction par Christian Morzewski et Dorothée Catoen-Cooche

09h15 : Lecture par Jacques Darras (en collaboration avec des étudiants de l’université d’Artois)

1ère partie : Jouve et ses « alliés substantiels »

Président de séance : Jean-Yves Masson

10h15 : Anis Nouaïri (université de Tunis) : « Dans l’atelier du faussaire : le Baudelaire jouvien »

10h45 : Jacques Darras (poète, essayiste) : « Du Jouve whitmanien au Jouve symboliste »

11h15 : Pause

11h30 : Béatrice Bonhomme (université de Nice Sophia Antipolis) : « Pierre Jean Jouve au miroir de Victor Segalen »

12h00 : Marie Etienne (écrivain) : « La Dame blanche »

2ème partie : Dans l’intériorité d’un être et d’une écriture

Président de séance : Jean-Paul Louis-Lambert

14h00 : Marie Joqueviel-Bourjea (université Paul-Valéry Montpellier 3) : « “… on descend […] vers l’atelier où cristallise l’écriture…” Lieux de l’atelier chez Pierre Jean Jouve »

14h30 : Machteld Castelein (KU Leuven. Campus Brussel) : « Matériaux de construction dans Histoires sanglantes »

15h00 : Eric Dazzan (Université de Bordeaux) : « La figure du père dans l’œuvre poétique de Pierre Jean Jouve »

15h30 : Pause

15h45 : Philippe Raymond-Thimonga (romancier, poète) : « Dieu dans l’atelier de Pierre Jean Jouve »

16h15 : Benoit Conort (Université Rennes II) : « La Chine de Jouve »

17h00 : Fin de la première journée

À partir de 17h30 : Lectures par François Lallier et les étudiants de l’université d’Artois (salle K.0.08- Bâtiment des Arts).

 

Vendredi 22 mars

3ème partie : Les rencontres d’hier et d’aujourd’hui …

Président de séance : Guillaume Fau (BNF)

9h30 : Marie-Antoinette Bissay (université de Pau et des pays de l’Adour) : « Pierre Jean Jouve et Jacques Roubaud, dans l’atelier d’une surprenante rencontre octogonale »

10h00 : Aaron Prevots (Southwestern University. Etats-Unis) : « Pierre Jean Jouve et Bernard Vargaftig : tremblement et nudité du dire »

10h30 : Laura Mainguy (Université Rennes II) : « Giorgio Caproni, lecteur de Pierre Jean Jouve »

11h00 : Pause

11h15 : Françoise Salvan-Renucci (Aix-Marseille université/ Université Côte d’Azur) : « “Un sentiment mélancolique de paradis perdu” : présence de Pierre Jean Jouve dans le discours poétique des chansons de H.F. Thiéfaine »

11h45 : Pierre-Marie Deparis (président fondateur des Amis de Henri Le Fauconnier) : « Deux portraits de Pierre Jean Jouve par son ami Henri Le Fauconnier »

4ème partie : L’homme et l’art

Présidente de séance : Béatrice Bonhomme

14h00 : Présentation de l’exposition Pierre Jean Jouve à la BU, dans le cadre d’une exposition sur l’auteur. Serge Popoff (artiste) : « L’écoute, entendre et s’entendre »

15h00 : Tess Grousson (université Paris VIII) : « Jouve horticulteur : la main, la palme et les fausses fleurs “de l’art” »

15h30 : Myriam Watthee-Delmotte (université catholique de Louvain) : « Jouve, artisan de l’impossible »

16h00 : Pause

16h15 : François Lallier (poète, critique) : « Isis et la musique »

16h45 : Katherine Rondou (université libre de Bruxelles / université de Mons) : « Les représentations de sainte Marie-Madeleine dans l’œuvre de Pierre Jean Jouve »

17h30 : Fin de la deuxième journée

À partir de 17h45 : Lectures par Béatrice Bonhomme et Philippe Raymond-Thimonga

 

Samedi 23 mars

5ème partie : En périphérie des Œuvres

Présidente de séance : Myriam Watthee-Delmotte

09h00 : Jérémie Berton (docteur ès lettres) : « Peut-on parler d’un théâtre de Pierre Jean Jouve ? »

09h30 : Dorothée Catoen-Cooche (université d’Artois) : « Une rencontre improbable : Jouve et le théâtre »

10h00 : Pause

10h15 : Tristan Hordé (lexicographe, critique littéraire) : «En Miroir : notes sur la poésie »

10h45 : Jean-Paul Louis-Lambert (essayiste, webmestre du site pierrejeanjouve.org) : « Les Rencontres dans les carrefours avec Nadja, Claire, Lisbé et Yanick – Une Fiction détective dont Pierre Jean Jouve et André Breton sont les héros »

11h15 : Géraldine Lombard (docteur ès lettres) : « Les lieux de Pierre Jean Jouve : de l’autobiographie à la fiction »

12h00 : Conclusion et clôture du colloque par Béatrice Bonhomme, Myriam Watthee-Delmotte et Dorothée Catoen-Cooche

12h30 : Fin du colloque