Notes de lecture

Dans le même numéro

Cahiers Mounier, no 5

septembre 2021

Emmanuel Mounier est mort en mars 1950, à 45 ans. À l’occasion de cet anniversaire, les Cahiers Mounier, revue de l’Association des amis ­d’Emmanuel Mounier, publient un gros numéro, pour l’essentiel consacré aux réactions, en France, à la disparition prématurée du fondateur d’Esprit. Elles sont impressionnantes par leur nombre, leur qualité, leurs éloges, l’émotion sincère qui s’y exprime, même chez ses rares adversaires. Le dossier présenté, édité et annoté par Yves Roullière est passionnant à lire. Il témoigne qu’en 1950, Mounier est plus connu que sa revue, encore jeune, et aussi combien sa droiture, sa simplicité et, disons-le, sa pauvreté frappent ceux qui eurent la chance de le rencontrer (adresse internet de l’Association : www.emmanuel-­mounier.com).

Lecture réservée aux abonnés : L'indépendance d'Esprit, c'est grâce à vous !

Dans le même numéro

La question du logement nous concerne tous, mais elle peine à s’inscrire dans le débat public. Pourtant, avant même la crise sanitaire, le mouvement des Gilets jaunes avait montré qu’elle cristallisait de nombreuses préoccupations. Les transformations à l’œuvre dans le secteur du logement, comme nos représentations de l’habitat, font ainsi écho à nombre de défis contemporains : l’accueil des migrants, la transition écologique, les jeux du marché, la place de l’État, la solidarité et la ségrégation… Ce dossier, coordonné par Julien Leplaideur, éclaire les dynamiques du secteur pour mieux comprendre les tensions sociales actuelles, mais aussi nos envies de vivre autrement. À lire aussi dans ce numéro : le piège de l’identité, la naissance du témoin moderne, Castoriadis fonctionnaire, le libéralisme introuvable, un nouveau Mounier et Jaccottet sur les pas d’Orphée.