Do not follow this hidden link or you will be blocked from this website !

Notes de lecture

Dans le même numéro

Vers l’égalité, ou au-delà ? Essai sur l’aube du socialisme de Ludovic Frobert

juil./août 2021

L’ouvrage, précis et concis, permet une compréhension générale de ce socialisme aujourd’hui écarté et constitue un plaidoyer pour réintroduire au sein de la réflexion socialiste cette imagination de l’au-delà.

La publication de l’ouvrage Socialisme utopique et socialisme scientifique, écrit par Friedrich Engels en 1880, a intégré dans les imaginaires collectifs la notion, toujours mobilisée, de « socialisme utopique ». Ce qualificatif, accolé à un ensemble hétéroclite de théoriciens et théoriciennes, regroupant en son sein Pierre-Joseph Proudhon, Charles Fourier, Robert Owen, Flora Tristan ou encore Henri de Saint-Simon, disqualifie de manière pérenne tout un pan de la littérature socialiste, considérée comme archaïque à l’aune du matérialisme historique marxiste. Aujourd’hui, accompagnant la renaissance d’un intérêt tant scientifique que public pour l’utopie, certaines de ces théories sont « redécouvertes » et reviennent sur le devant de la scène, si bien que proclamer leur actualité relève désormais presque du lieu commun. S’inscrivant dans ce regain d’intérêt pour les « premiers socialistes », Ludovic Frobert, économiste et directeur de recherche au CNRS, dépasse la simple relecture des écrits de ces « socialistes utopiques » et livre une étude décryptant les relations entre équité et égalité au sein des cercles de trois auteurs et autrices, socialistes de l’au-delà.

Vers l’égalité, ou au-delà ? s’ouvre sur le constat d’une lutte, interne au socialisme français, entre deux principes apparemment antagonistes d’égalité et d’équité. De ces deux facettes, historiquement caractérisées par les deux devises, « à chacun selon ses mérites » et « à cha

Lecture réservée aux abonnés : L'indépendance d'Esprit, c'est grâce à vous !
ENS  Editions, 2021
200 p. 18 €

Étienne Lamarche

Titulaire d'une licence en droit (Paris-Nanterre, 2015) et d'un Master en « Histoire et anthropologie juridique comparées » (Paris-Nanterre, 2017) Etienne Lamarche est doctorant en Histoire du droit depuis novembre 2017. Son projet de thèse est intitulé : Le Droit dans les utopies réalisées, étude des systèmes juridiques dans les communautés icariennes et fouriéristes aux États-Unis (1843-1878).

Dans le même numéro

Nos attentes à l’égard de la littérature ont changé. Autant qu’une expérience esthétique, nous y cherchons aujourd’hui des ressources pour comprendre le monde contemporain, voire le transformer. En témoigne l’importance prise par les enjeux d’écologie, de féminisme ou de dénonciation des inégalités dans la littérature de ce début du XXIe siècle, qui prend des formes renouvelées : le « roman à thèse » laisse volontiers place à une littérature de témoignage ou d’enquête. Ce dossier, coordonné par Anne Dujin et Alexandre Gefen, explore cette réarticulation de la littérature avec les questions morales et politiques, qui interroge à la fois le statut de l’écrivain aujourd’hui, les frontières de la littérature, la manière dont nous en jugeons et ce que nous en attendons. Avec des textes de Felwine Sarr, Gisèle Sapiro, Jean-Claude Pinson, Alice Zeniter, François Bon.