Do not follow this hidden link or you will be blocked from this website !

Notes de lecture

Dans le même numéro

Une histoire de l’égalité. Leçons pour le xxie siècle de Aldo Schiavone

Trad. par Giulia Puma

avril 2022

La version française de cet ouvrage d’Aldo Schiavone, célèbre historien du droit romain, s’ouvre sur une mise en garde : il ne s’agit pas d’un livre politique. Cet essai naît pourtant d’un constat engagé : nos sociétés actuelles ont perdu la valeur et le sens de l’égalité, alors qu’elles en ont plus que jamais besoin. Ou plutôt, les contreforts sur lesquels se sont édifiées les pensées modernes de l’égalité entre le xviiie et le xixe siècle se sont effondrés face aux transformations radicales du xxie siècle, imposant de repenser cette notion.

L’auteur propose ainsi de revenir sur les évolutions millénaires de la notion d’égalité. Cette étude historique, ne prétendant à aucune exhaustivité, lui permet de sauter de période en période et d’auteur en auteur au gré de son propos, et d’arpenter le « laboratoire vivant » du passé afin de présenter au lecteur les multiples oppositions et tensions que cette notion protéiforme n’a pas manqué de susciter au cours de l’histoire occidentale des idées politiques.

L’auteur entame son périple en 430 av. J.-C., avec le sophiste Antiphon et son affirmation d’une égalité naturelle commune à tous les hommes. Cette vision minoritaire s’efface dans les cités grecques au profit de l’isonomie développée par Hérodote, reprise par Aristote et légiférée par Périclès. Pour une majorité des penseurs et ho

Lecture réservée aux abonnés : L'indépendance d'Esprit, c'est grâce à vous !
Fayard, 2020
384 p. 24 €

Étienne Lamarche

Titulaire d'une licence en droit (Paris-Nanterre, 2015) et d'un Master en « Histoire et anthropologie juridique comparées » (Paris-Nanterre, 2017) Etienne Lamarche est doctorant en Histoire du droit depuis novembre 2017. Son projet de thèse est intitulé : Le Droit dans les utopies réalisées, étude des systèmes juridiques dans les communautés icariennes et fouriéristes aux États-Unis (1843-1878).

Dans le même numéro

En Ukraine et en Russie, le temps de la guerre

L’invasion de l’Ukraine en février 2022 a constitué un choc immense pour l’Europe et le monde. Elle s’inscrit néanmoins dans une forme de continuité, qui a vu le régime de Poutine se faire toujours plus répressif à l’intérieur de ses frontières, et menaçant à l’extérieur, depuis au moins 2008 et l’affrontement militaire en Géorgie, l’annexion de la Crimée en 2014 marquant une nouvelle étape dans cette escalade. Constitué en urgence en réaction au déclenchement de la guerre, le dossier de ce numéro interroge ses premières conséquences. De quelles manières les sociétés ukrainienne et russe font-elles face à la guerre ? Comment résister à la vaste opération de révisionnisme historique engagée par le régime de Poutine, dont témoigne la répression de toutes les sources indépendantes d’information, mais aussi de recherche et de connaissance ? En Ukraine, sur quelles ressources la résistance peut-elle compter ? En Russie, une opposition parviendra-t-elle à se constituer, malgré la chape de plomb qui s’est abattue sur le pays ? À lire aussi dans ce numéro : la justice entre les générations, le fascisme du dedans, la politique de Lévi-Strauss, la médecine contre les robots, une autre histoire de la racialisation et la naissance de l’écoféminisme.