Do not follow this hidden link or you will be blocked from this website !

Notes de lecture

HISTOIRE DU NÉOCONSERVATISME

décembre 2008

#Divers

On aurait tort de ne voir dans l’influence du néoconservatisme qu’un épisode lié aux pires péripéties de la présidence de George W. Bush. Le mérite de cette étude de référence est d’en explorer les différentes dimensions : l’auteur nous rappelle en effet que le noyau de conseillers qui ont poussé à la guerre en Irak ne présente qu’une partie du néoconservatisme (défini par l’auteur comme un peu plus qu’un courant mais moins qu’une doctrine), ancré avant tout dans des questions de politique intérieure. Sans vouloir dégager une unité factice, il distingue trois vagues successives de néoconservatisme. La première vient d’une partie des démocrates rebutés par la révolution libérale des années 1960 et notamment les politiques de promotion active des minorités. Elle fustige une société relativiste et hédoniste et veut réactiver les vertus civiques. La deuxième vague vient toujours du côté démocrate et commence à s’intéresser à la politique étrangère : elle rend possible l’apparition des Reagan democrats. Enfin, la troisième vague, la plus connue, se consacre avant tout à la politique étrangère. Mais dans les trois cas, croisade à l’étranger et vertus citoyennes à l’intérieur s’associent, en réactivant au besoin la seconde par la première et en s’appuyant sur le patriotisme radical des Américains.

M.-O. P.

Odile Jacob, 2008
338 p. 29 €