Notes de lecture

Dans le même numéro

Bonjour, Monsieur Courbet. Artistes, amis, en vrac, 1956-2004 de Philippe Jaccottet

septembre 2021

En parallèle des publications de ses derniers textes chez Gallimard début mars 2021, Philippe Jaccottet, mort le 24 février 2021, avait réuni la plupart de ses textes sur des artistes et amis. C’est par l’amitié que l’écriture se trouve une raison quand elle se refuse à toutes spécialisations. C’est ainsi qu’il présente le recueil de ses écrits : « Aussi bien aurais-je pu réserver ces pages à l’usage privé, sinon à la corbeille (à papier, non à celle de la Bourse). Mais les relisant une fois de plus, non sans quelques doutes, ceux-ci auront été définitivement levés par ce que, toujours, j’y ai trouvé d’attention, même incomplète, imprégnée d’amitié profonde, de telle sorte qu’elles rayonnent sinon de profondeur critique – il s’en faut de beaucoup –, à coup sûr de chaleur humaine. »

On peut considérer ce regroupement de textes comme un témoignage sur une communauté qui ne peut s’avouer comme telle, mais qui parle, par le moyen de l’écriture, de ce qui demeure et s’enclenche dans une rencontre amicale ou amoureuse : l’extériorisation de l’intime, l’intériorisation de l’extime. Il y aurait une amitié comme mode de communication ou d’être pour l’autre avant tout contrat, sans pour autant qu’elle ne se donne jamais pour présente : elle est toujours le discours de l’attente et engage dans un lieu où une responsabilité pour le prochain ouvre sur l’inconnu, l’avenir. L’amitié serait le lieu d’un possible « espace commun », comme l’écrit Philippe J

Lecture réservée aux abonnés : L'indépendance d'Esprit, c'est grâce à vous !
La Dogana/Le Bruit du temps, 2021
155 p. 39 €

Thibault Ulysse Comte

Thibault Ulysse Comte étudie la littérature à l’université Jules Verne à Amiens où il prépare un doctorat consacré au concept de « communauté » à partir des œuvres de Maurice Blanchot et Philippe Jaccottet. Il est égalment rédacteur pour La Nouvelle Quinzaine Littéraire.

Dans le même numéro

La question du logement nous concerne tous, mais elle peine à s’inscrire dans le débat public. Pourtant, avant même la crise sanitaire, le mouvement des Gilets jaunes avait montré qu’elle cristallisait de nombreuses préoccupations. Les transformations à l’œuvre dans le secteur du logement, comme nos représentations de l’habitat, font ainsi écho à nombre de défis contemporains : l’accueil des migrants, la transition écologique, les jeux du marché, la place de l’État, la solidarité et la ségrégation… Ce dossier, coordonné par Julien Leplaideur, éclaire les dynamiques du secteur pour mieux comprendre les tensions sociales actuelles, mais aussi nos envies de vivre autrement. À lire aussi dans ce numéro : le piège de l’identité, la naissance du témoin moderne, Castoriadis fonctionnaire, le libéralisme introuvable, un nouveau Mounier et Jaccottet sur les pas d’Orphée.