Notes de lecture

Dans le même numéro

La Connaissance mystique. Émergences et frontières, de Frédéric Nef

Dans une démonstration aussi érudite que fluide, Frédéric Nef défend l’idée que la mystique est une forme de la connaissance qui n’est pas à prendre avec moins de sérieux que la connaissance rationnelle. Il s’appuie en cela tant sur Charles Péguy, Henri Bergson, Michel de Certeau que sur Alfred North Whitehead, Bertrand Russell et Ludwig Wittgenstein. Il est très rare qu’un philosophe estampillé analytique – Frédéric Nef est métaphysicien à l’Institut Jean Nicod – se lance dans l’examen de la mystique et encore plus qu’il y discerne une forme de connaissance, en tous cas dans les développements contemporains de ce courant philosophique.

Frédéric Nef déploie son argument en deux temps. Le premier s’attache à retracer l’émergence de la mystique et ses résurgences, malgré les procès en irrationalité qui lui sont constamment faits. Le second aborde de front la question du statut de la mystique, ses frontières et le lien entre expérience et connaissance mystiques. L’ouvrage rattache l’«expérience directe de Dieu ou de la Déité» à «des processus d’émergence pluriels et relativ

Lecture réservée aux abonnés : L'indépendance d'Esprit, c'est grâce à vous !
Cerf, 2018
432 p. 29 €

Valérie Charolles

Haute fonctionnaire, chercheuse associée au laboratoire d'anthropologie critique interdisciplinaire (EHESS, CNRS), elle est l'auteure de Le Libéralisme contre le capitalisme ( Fayard, 2006)

Dans le même numéro

Largement sous-estimée, l’œuvre de Claude Lefort porte pourtant une exigence de démocratie radicale, considère le totalitarisme comme une possibilité permanente de la modernité et élabore une politique de droits de l’homme social. Selon Justine Lacroix et Michaël Fœssel, qui coordonnent le dossier, ces aspects permettent de penser les inquiétudes démocratiques contemporaines. À lire aussi dans ce numéro : un droit à la vérité dans les sorties de conflit, Paul Virilio et l’architecture après le bunker, la religion civile en Chine, les voyages de Sergio Pitol, l’écologie de Debra Granik et le temps de l’exil selon Rithy Panh.