Do not follow this hidden link or you will be blocked from this website !

Flux d'actualités

Mad Men: autopsie d'un rêve américain

mai 2015

#Divers

L’engouement que connaît la série créée par Matthew Weiner des deux côtés de l’Atlantique est exemplaire des conditions qui président au succès international des séries américaines. Une mise en scène remarquable, un ancrage dans la mythologie américaine et un sujet à portée universelle sont les ingrédients du succès à l’exportation des fictions télévisées produites outre-Atlantique. Ainsi, Mad Men, dont la qualité de l’interprétation et le raffinement de la reconstitution lui ont valu de remporter une moisson de récompenses, prend-elle sa source non seulement dans la tradition culturelle américaine qui oppose l’avoir à l’être, la réussite matérielle à la promesse d’épanouissement personnel que recèle le rêve américain mais également dans le questionnement, qui a marqué le cinéma européen des années 1960 (Antonioni, Tati, Godard), sur la vacuité existentielle de la vie moderne. Du ressort existentiel de cette fiction, l’indice le plus révélateur est cette interrogation lancée par un protagoniste : « Pourquoi, alors que l’on a tout pour être heureux, on ne l’est pas ? » Le tribut payé par les contemporains à la poursuite du bonheur est la matière de Mad Men.

 

Qui est Don Draper ? Qui se cache derrière le physique avantageux du directeur artistique de l’agence Sterling Cooper? Conformément aux codes du romanesque hollywoodien, il est porteur d’un lourd secre

Lecture réservée aux abonnés : L'indépendance d'Esprit, c'est grâce à vous !