Do not follow this hidden link or you will be blocked from this website !

Frédérique Vidal, ministre de l'Enseignement supérieur, de la Recherche et de l'Innovation | Vilenath via Wikimédia (CC BY-SA 4.0)
Flux d'actualités

La ministre et l’islamo-gauchisme

La polémique qui enfle depuis que la ministre Frédérique Vidal a déclaré qu'elle demanderait au CNRS une enquête sur l'islamo-gauchisme à l'Université favorise une montée aux extrêmes qui ne contribue à éclaircir ni les termes du débat, ni la réalité des conflits d'interprétation qui traversent le champ des sciences sociales aujourd'hui. 

Les propos tenus par Frédérique Vidal le 14 février dernier sur la chaîne CNews, à propos de l’islamo-gauchisme à l’Université et de la distinction à maintenir entre production scientifique et position militante ont déclenché diverses réponses institutionnelles, et un débat public qui a rapidement enflé. La Conférence des présidents des universités et l’Alliance Athéna récusent le diagnostic posé par la ministre. Le CNRS affirme que l’islamo-gauchisme ne correspond à aucune « réalité scientifique  », mais qu’il pourra néanmoins « participer à la production de l’étude souhaitée par la Ministre  ».  Comprenne qui pourra.

On ne peut écarter l’hypothèse que la phrase ministérielle, énoncée hors-contexte sur un sujet pas maîtrisé, soit une déclaration mal pensée, quand bien même, prise dans le piège de devoir tenir bon, la ministre choisit de persister dans les jours suivants. Sans possibilité de spéculer sur des intentions qu’elle aurait peut-être elle-même quelque peine à définir, seules importent les conséquences de sa parole. Voudrait-elle obtenir une montée aux extrêmes, qu’elle ne s’y prendrait pas autrement. Les textes offerts à la signature des communautés savantes depuis l’automne, de part et d’autre du champ de bataille, se signalent en effet par leur tendance à tout mélanger. Si l’issue de cette tempête est une défaite de la ministre, ceux qui jugent que l’Université est gangrénée par un anti-universalisme d’obédience décoloniale, complaisant

Lecture réservée aux abonnés : L'indépendance d'Esprit, c'est grâce à vous !